Afrin: Les terroristes du PYD/PKK s'infiltrent parmi les civils pour commettre des attaques

Alors que l'Armée turque a pris toutes les mesures sécuritaires, dans l'opération Rameau d'olivier, pour épargner les civils, les terroristes se servent de ces derniers comme de boucliers humains

AA – Afrin

Les terroristes du PYD/PKK ont commis l'attaque à Afrin en s'infiltrant parmi les civils.

La Turquie a lancé le 20 janvier l'opération militaire Rameau d’Olivier dans la région d’Afrin, dans le nord-ouest de la Syrie, pour éliminer les organisations terroristes PKK/KCK/PYD-YPG et Daech, et pour sauver les civils de l'oppression et de la cruauté des terroristes dans cette région.

La Turquie recourt à ses droits émanant du droit international, aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) concernant la lutte antiterroriste, et à l'article 51 de la Charte de l'ONU sur le droit de légitime défense.

Alors que l'opération vise uniquement les terroristes et que des mesures ont été prises pour éviter de causer des dommages aux civils et aux personnes innocentes, les terroristes se servent des civils comme des boucliers humains.

D'après les informations obtenues par l'Agence Anadolu auprès des sources fiables sur le terrain, le PYD/PKK utilise souvent les civils pour perpétrer des attaques.

Les sources sécuritaires ont indiqué qu'ils ont fait la même chose pour perpétrer les attaques qui ont visé onze soldats turcs, dimanche, dont deux pilotes d'hélicoptère.

Selon les sources, un groupe de civils de 70 à 80 personnes s'est approché des troupes turques déployées sur une colline. Les soldats ont effectué des tirs d'avertissement en l'air mais le groupe a continué à avancer au lieu de se disperser. C'est alors que des grenades artisanales ont été lancées depuis l'arrière du groupe de civils. Au même moment, des membres du PYD/PKK ont tiré sur les soldats, et ont lancé des roquettes.

Parmi les seize soldats ciblés, neuf sont tombés en martyr. L'hélicoptère venu pour contrer les terroristes a aussi été ciblé et les deux pilotes sont eux aussi tombés en martyr.

Après l'affrontement, les civils sont rentrés au village et une quarantaine de terroristes ont été neutralisés.

Quelques heures après, la région a été complètement libérée des terroristes, ont fait savoir les sources, ajoutant que les terroristes commettent souvent des attaques en utilisant cette méthode.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler