AKP: Nous avons été informés d’avance des frappes militaires en Syrie

Unal a souligné, dans une interview accordée, samedi, à la chaîne "CNN Türk" que "cette réaction était évidente, vu les déclarations faites autour de l’attaque chimique à Douma".

AA/Ankara

Mahir Unal, porte-parole du Parti de la justice et du développement, au pouvoir en Turquie, a indiqué que son pays "a obtenu d’avance des informations sur les frappes militaires contre le régime syrien".

Unal a souligné, dans une interview accordée, samedi, à la chaîne "CNN Türk" que "cette réaction était évidente, vu les déclarations faites autour de l’attaque chimique à Douma".

Il a également précisé la position de son parti quant à ce nouveau développement militaire en Syrie. En effet, pour l'AKP, "ces frappes militaires sont une sanction contre l’usage des armes chimiques et un avertissement sérieux pour l’interdiction de ces armes, utilisées par al-Assad contre son peuple".

Le président américain, Donald Trump, avait ordonné, dans un discours télévisé diffusé samedi, de mener une attaque militaire contre des cibles du régime de Bachar al-Assad.

Theresa May, Première ministre britannique, avait, pour sa part, indiqué qu’il n’y avait pas d’autre alternative pour sanctionner le régime syrien.

Le président français, Emmanuel Macron, avait également émis ses ordres aux forces de son pays de rejoindre l’opération pour neutraliser l’arsenal des armes chimiques du régime syrien.

Au moins 78 civils avaient été tués et des centaines d’autres blessés, samedi dernier, dans une attaque chimique lancée par le régime syrien sur Douma; dernier bastion de l’opposition dans la Ghouta orientale de Damas.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler