Algérie : Levée de l’interdiction d'importer des matières premières pour l'industrie alimentaire

Il s’agit des "arômes" nécessaires à la production de plusieurs produits alimentaires à l’instar des jus et boissons, des yaourts, des biscuits, des confiseries, des chocolats ainsi que d’autres, a appris Anadolu

AA/ Algérie/ Hassen Jibril

Le ministère algérien du Commerce a annoncé, lundi, avoir procédé à la levée de la suspension "provisoire" de certains intrants, qui figuraient sur la liste des 850 produits interdits à l’importation depuis le début de l’année courante.

Il s’agit des "arômes" nécessaires à la production de plusieurs produits alimentaires à l’instar des jus et boissons, des yaourts, des biscuits, des confiseries, des chocolats ainsi que d’autres, a appris Anadolu d’un communiqué du ministère.

Le ministère du commerce a, d’autre part, indiqué que cette procédure faisait partie de l'examen et de la modernisation de la liste des marchandises et matériaux provisoirement interdits d'importation.

L’Algérie avait annoncé, au début de l’année 2018, l'interdiction d'importer quelque 850 produits, dans le cadre des mesures visant à mieux contrôler la facture des importations.

Les importations de l'Algérie en 2017 s'élevaient à environ 45 milliards de dollars, contre 47,5 milliards de dollars en 2016.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler