Attaque chimique à Douma: Washington préoccupé par l'éventualité d'une manipulation des preuves par Moscou (Lead)

Selon le représentant des Etats-Unis auprès de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), Kenneth Ward

AA/Abdul Jabbar Aburas

Les Etats-Unis ont exprimé, lundi, leur préoccupation quant à l'éventualité d'une manipulation par Moscou des preuves de l'attaque chimique à Douma, dans la Ghouta orientale de Damas.

La chaîne américaine al-Hurra a rapporté, citant le représentant des Etats-Unis auprès de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), Kenneth Ward, "Washington est préoccupé par l'éventualité d'une manipulation par Moscou des preuves de l'attaque chimique à Douma".

La chaîne a souligné que l'organisation s'est réunie d'urgence lundi pour discuter de l'attaque de Douma au cours de laquelle le Régime syrien avait utilisé des armes chimiques, le 7 avril courant, faisant 78 victimes civiles et des centaines de blessés.

Citant une source diplomatique anonyme, la chaîne a rapporté que le siège de l'OAIC à La Haye abrite une réunion du Conseil exécutif, qui comprend 41 membres sur 192 membres de l'organisation, et ce pour discuter des dimensions et des retombées de l'attaque.

Samedi dernier, l'OIAC avait annoncé que la mission d'enquête qu'elle a envoyée en Syrie pour enquêter sur l'attaque de Douma commencera son travail après les attaques menées par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France contre les positions du Régime syrien.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler