Attentat-suicide au Sinaï : Huit soldats et 14 éléments armés tués (Lead)

Selon un communiqué du porte-parole de l’armée égyptienne

AA/ Le Caire/ Viola Fahmy

Huit soldats et 14 éléments armés ont trouvé la mort lorsque l’armée égyptienne a déjoué, samedi, un attentat-suicide de grande envergure dans les environs d’une enceinte militaire dans le centre du Sinaï (Nord-est), a-t-on appris de source militaire.

Le Colonel Tamer Refai, porte-parole de l’armée égyptienne, a indiqué dans un communiqué dont Anadolu a eu copie "qu’un groupe de terroristes composé de 14 éléments munis de mitrailleuses et de lance-roquettes dont quatre portant des ceintures d'explosifs, a tenté de faire irruption dans l’un des camps des forces armées dans le centre du Sinaï".

"Les agents de garde ont réussi à empêcher les terroristes de prendre d’assaut le camp militaire de même qu’ils les ont tous éliminés dans des accrochages menés par les différentes armes disponibles", lit-on dans le communiqué.

Refai a, d’autre part, indiqué que "les quatre kamikazes se sont fait exploser dans les environs du camp ce qui a provoqué la mort de huit soldats et la blessure de 15 autres par des éclats d'explosifs".

L’opération intervient en coïncidence avec le premier jour du quatrième prolongement de l’état d’urgence, ordonné par un décret présidentiel.

L’état d’urgence avait été proclamé, en avril 2017, à l’issue de deux explosions majeures ayant fait des morts et des blessés dans le nord du pays, qui étaient alors revendiquées par le groupe terroriste de Daech.

Plusieurs opérations terroristes avaient secoué l’Egypte durant les quatre dernières années, et avaient ciblé des lieux de culte, des civils et des forces de l’armée et de la police.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler