Bozdag : les forces turques entreront à Afrin (lead)

"Si les Etats-Unis font un peu d'empathie, ils verront à quel point la Turquie à raison" a lancé le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdag

AA - Yozgat (Turquie) - Ayvaz Colakoglu

Le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdag a encore une fois précisé le cadre de l'opération Rameau d'olivier, lancée le 20 janvier à Afrin, dans le nord de la Syrie, contre les positions militaires des organisations terroristes du PYD/PKK et de Daech. "Cette opération inclut le centre ville d'Afrin. Dire, 'N'entrez pas au centre ville d'Afrin' est synonyme de 'Ne touchez pas les terroristes qui s'y trouvent", a-t-il expliqué, dans le cadre d'une conférence de presse, tenue samedi, dans sa ville d'origine, Yozgat, dans le centre de la Turquie.

Interrogé sur la visite prévue du Secrétaire d'Etat américain en Turquie, Bozdag a souhaité que les alliés de la Turquie puissent comprendre la position d'Ankara.

"Si un groupe terroriste installé le long des frontières lançait des attaques depuis cette région causant la mort de civils, policiers et militaires américains, alors le peuple américain aurait demandé à ses gouvernants d'intervenir. Si les Etats-Unis font preuve d'un peu d'empathie, ils verront à quel point la Turquie a raison", a-t il assuré.

Bozdag a également appelé une nouvelle fois l'Administration américaine à cesser la fourniture d'armes aux terroristes du PYD/YPG.

Quant aux appels à ne pas entrer dans Afrin lancés par Kemal Kilicdaroglu, le chef du premier parti d'opposition turque, CHP (Parti Républicain du Peuple), Bozdag a insisté : "Cette opération inclut le centre ville d'Afrin. Dire, 'N'entrez pas au centre ville d'Afrin' est synonyme de 'Ne touchez pas les terroristes qui s'y trouvent".

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler