Cameroun - Présidentielle : Maurice Kamto annonce sa candidature

Son parti l’a désigné pour affronter Paul Biya à la prochaine échéance présidentielle en octobre.

AA / Yaoundé / Peter Kum

L’opposant camerounais, Maurice Kamto, ancien ministre de Paul Biya, a été choisi par son parti, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), pour en être le candidat à présidentielle, prévue en octobre prochain.

C’est la principale information retenue au terme de la deuxième Convention ordinaire de ce parti politique qui s’est tenue du 13 au 15 avril à Yaoundé.

Professeur à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) et à l’École nationale d'administration et de magistrature (ENAM) de Yaoundé, ancien ministre délégué de la Justice et avocat du Cameroun devant la Cour Internationale de justice (CIJ), Maurice Kamto a accepté sa désignation comme candidat de son parti, le MRC, réuni à Yaoundé du 13 au 15 avril en Convention.

Cet adversaire de Paul Biya à la prochaine présidentielle est également membre de la commission mixte Cameroun-Nigéria-Nations-unies dans la résolution du conflit opposant le Cameroun et le Nigeria sur la presqu'île de Bakassi, frontalière et revendiquée des deux pays.

Cette contribution décisive sera, sans doute, le moteur de sa nomination au poste de ministre délégué auprès du vice-Premier ministre, ministre de la Justice, garde des Sceaux du Cameroun en décembre 2004, poste qu’il quittera plus tard en novembre 2011.

Créé le 13 août 2012 par Maurice Kamto, le mouvement pour la Renaissance du Cameroun fait son entrée à l'assemblée nationale avec quelques députés après les élections législatives de 2013.

C’est la première fois, donc, que le parti affrontera Paul Biya, au pouvoir depuis 1982.

Maurice Kamto rejoint ainsi les opposants ayant déjà annoncé leurs candidatures.

Il s'agit de : Akere Muna (NOW! Movement), Garga Haman Adji (Alliance Pour la Démocratie et le Développement - ADD), Cabral Libii (candidat indépendant), Serge Espoir Matomba (Peuple Uni pour la Rénovation Sociale - PURS), Bernard Muna (Alliance des Forces Progressistes - AFP), Bernard Njonga (Croire au Camerou - CRAC), Joshua Osih (Social Democratic Front - SDF), Dieudonné M’Bala M’Bala (candidat indépendant), Jean Marc Ngoss (le parti de l'Esprit d'Avril 48 - PEA 48).

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler