Damas: Cas d’asphyxie au chlore à la Ghouta orientale (Protection civile)

-A cause des missiles du Régime

AA/Alep (Syrie)

La Protection civile syrienne (Casques blancs) a annoncé, jeudi, que des dizaines de civils de la Ghouta orientale de Damas, ont été atteints d'asphyxie à cause des missiles chargés de chlore gazeux, tirés par les forces du Régime.

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, la Protection civile précise que « des dizaines de civils, dont des femmes, des enfants et un bénévole de la protection civile, ont souffert d'asphyxie à cause des missiles sol-sol chargés de chlore gazeux tirés par le Régime syrien contre les extrémités de la ville de Douma, jeudi matin».

Les équipes de la Défense civile ont évacué plusieurs blessés et les ont transportés à l'hôpital, souligne le même communiqué, ajoutant que l'un des bénévoles de la Protection civile a été également atteint d'asphyxie au cours de sa mission.

La Ghouta orientale fait partie des zones de désescalade, définies lors des pourparlers d'Astana avec la garantie de la Russie, de l'Iran et de la Turquie.

Elle constitue le dernier bastion de l'opposition près de la capitale et elle est assiégée par les forces du Régime depuis 2012.

Près de 400 mille civils vivent dans des conditions catastrophiques dans la région, en raison de l'interdiction d'entrée des aides par le Régime, empêchant également d'évacuer des centaines de personnes en besoin de soins.

Les forces du Régime syrien, soutenues par la Russie, ont intensifiés leurs opérations militaires, les derniers mois, dans le but de resserrer le blocus. Les raids ont même visé des hôpitaux et des locaux de la Défense civile.

(AA)

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler