Début d'une réunion du Conseil de sécurité en urgence sur la Syrie (Lead)

Début d'une réunion du Conseil de sécurité en urgence sur la Syrie (Lead)

AA/Pascal Mulegwa

Le Conseil de sécurité de l'ONU a commencé samedi vers 15h GMT une réunion en urgence consacrée à la Syrie, à la demande de la Russie qui réclame une condamnation des frappes concertées samedi à l’aube entre les Etats-Unis, la France et le royaume uni contre le régime de Bachar al-Assad.

A l'ouverture du débat, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé les membres du Conseil de sécurité à "agir en accord avec la Charte des Nations unies et dans le cadre du droit international" lorsqu'il est question de "paix et sécurité".

La solution de la crise syrienne "doit être politique", a proclamé Guterres.

Plus de 100 missiles de croisière dont des missiles américains Tomahawk ont été tirés sur des bases et des centres de recherche scientifique près de la capitale syrienne, ainsi que contre un centre de recherches militaires près de la ville de Homs considérés par Donald Trump comme "des cibles associées aux capacités du dictateur syrien Bachar al-Assad en matière d'armes chimiques".

Ces frappes n’ont fait "aucune victime" civile ou militaire, a affirmé samedi l’Etat-major général russe, qui n’a toutefois pas été prévenu de ces tirs.

La frappe tripartite intervient en riposte à l’attaque aux armes chimiques perpétrée, samedi dernier, dans la ville de Douma faisant 78 civils morts et des centaines de blessés, selon les Casques blancs.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler