Des femmes malaisiennes célèbrent la Journée internationale du voile

AA/ Shah Alam (Malaisie)/ Adem Şalvarcıoğlu

Des femmes malaisiennes ont célébré, jeudi, la Journée internationale du Hijab (voile), dans la ville de Shah Alam, capitale de l'Etat de Selangor.

Elles ont souligné l'importance du hijab et de la modestie dans la religion islamique.

Elles ont également demandé de lever l'interdiction du port du voile imposée dans certains pays à travers le monde.

Dans une déclaration accordée à Anadolu, Hindo Bekay Nayir, membre du "Mouvement des femmes voilées" a évoqué l'existence de positions négatives au sujet du hijab.

"En tant que femme non musulmane, je participe à la célébration de cette Journée pour contrer les préjugés qui entourent la pratique de l'islam et pour montrer aux gens que ces préjugés sont faux", a-t-elle dit.

"Aujourd'hui, je me suis vêtue avec modestie et j'ai porté le voile en signe de soutien à l'événement. Je pense qu'il n'est pas du tout faux de porter le hijab", a-t-elle renchéri.

Pour sa part, Shali Nazayta a déclaré : "J'étais Chrétienne. Je me suis aussitôt convertie à l'islam sans qu'aucune pression ne me soit exercée. Je participe ainsi à cet événement pour exprimer mon soutien à cette Journée".

La Journée internationale du voile est un événement annuel, célébré le 1er février de chaque année et qui a été créé par l'activiste sociale musulmane Nazma Khan, qui vit aux États-Unis.

Depuis 2013, et dans le cadre de cette Journée, des événements sont organisés dans plus de 140 pays afin d'attirer l'attention sur les défis auxquels sont confrontées les femmes musulmanes et d'appeler au respect de leur foi.

(AA)

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler