Egypte : Le groupe italien "ENI" vise à augmenter la production du champ gazier de "Zohr"

à 2 milliards de pieds cubes par jour d’ici fin 2018

AA/ Le Caire/ Mootaz al-Masri

Un responsable de la compagnie minière relevant du groupe pétrolier italien "ENI" a déclaré, mardi, viser à augmenter la production du champ de "Zhor" -un gisement de gaz de la mer Méditerranée au large de l’Egypte- à 1,2 milliard de pieds cubes par jour en mai 2018.

Le directeur général du groupe, Fabio Cavanna, a déclaré lors d’un congrès tenu à Alexandrie (Nord) qu’ENI vise à augmenter la production du champ de "Zhor" à 2 milliards de pieds cubes par jour d’ici fin 2018 et à 2,7 milliard de pieds cubes par jour en 2019.

En 2015, la compagnie italienne avait annoncé la découverte du gisement de gaz naturel de "Zhor" après avoir signé une convention, en janvier 2014, avec le ministère égyptien du Pétrole et la compagnie gazière publique égyptienne (EGAS).

Le gouvernement égyptien avait, de son côté, annoncé, fin 2017, le démarrage officiel de la production du champ, avec une production journalière moyenne de 350 millions de pieds cubes.

Le responsable a, d’autre part, indiqué que le succès du projet du gisement de "Zhor" était basé sur l’engagement du gouvernement égyptien et de l’ENI à intensifier leurs activités.

Selon des estimations, le champ comprend des réserves initiales d'environ 30 billions de pieds cubes de gaz naturel (soit 5,5 milliards de barils d’équivalent pétrole).

Il est à noter que "ENI" conserve 60% du gisement alors que "Rosneft" (russe) et "BP" (anglaise) prennent des participations de 30 et 10 % respectivement.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler