Enfants d’Afrin enrôlés de force par l’organisation terroriste PYD

Dans une déclaration accordée à la chaîne turque d’expression kurde "TRT Kurdî", l’un de ces enfants (10 ans) a indiqué que l’organisation terroriste enrôle des enfants de son âge, en leur faisant signer de force certains documents.

AA/ Ankara/ Gamze Türkoğlu Oğuz

Alors que l’opération Rameau d’olivier se poursuit dans la ville syrienne d’Afrin, plusieurs enfants et jeunes étant enrôlés de force par le groupe terroriste PYD/PKK, ont dévoilé les injustices dont ils ont fait l'objet.

Dans une déclaration accordée à la chaîne turque d’expression kurde "TRT Kurdî", l’un de ces enfants (10 ans) a indiqué que l’organisation terroriste enrôle des enfants de son âge, en leur faisant signer de force certains documents.

Il a expliqué qu’il avait été soumis à 12 jours d’entraînement militaire dans les rangs du PYD/PKK. Il avait réussi toutefois à échapper à l’emprise de l’organisation accompagné de son ami qui s’appelle "Beşir".

D’autre part, un autre enfant a déclaré que son père avait eu une altercation avec certains membres du groupe terroriste lorsque ces derniers avaient tenté de l’enrôler de force. L’enfant a souligné à cet égard, la nécessité de libérer la ville d’Afrin de l’emprise du PYD/PKK. A ses yeux, ceci permettra la protection de la population locale.

Dans le même contexte, "Orik" un autre enfant âgé de 16 ans, a indiqué avoir visité sa sœur aînée en Turquie avant qu’il ne soit enlevé à son retour par les membres du groupe. Il a affirmé que les terroristes l’avaient mis dans un sac et forcé à combattre dans leur rang.

Orik a ajouté que sa famille réside en Turquie et que PKK exerce l’injustice et la violence à l’égard de tout le monde. Selon ses dires, le groupe terroriste l’a enrôlé et ses camarades, de force, pour combattre dans ses rangs.

L’adolescent a souligné qu’il n’a pas participé à la guerre de sa propre volonté. Il a été contraint de le faire par les membres du PYD/PKK qui selon lui, persécutent les Musulmans dans les zones qu’ils contrôlent et empêchent les habitants d’aller aux mosquées.

Par ailleurs, un autre jeune a raconté avoir été enlevé par les terroristes et forcé de prendre part aux combats à leurs côtes. Il a souligné que tous peuvent vivre comme des frères sans discrimination fondée sur la race et la religion.

Le jeune a affirmé que le groupe terroriste PYD/PKK œuvre en vue d’enrôler de force de très jeunes enfants pour les intégrer dans ses milices.

Originaire du village d’Öksüzler et orphelin de père, un jeune âgé de 18 ans a déclaré avoir été contraint et ses camarades de combattre dans les rangs de l’organisation terroriste, bien qu’ils aient refusé de se battre.

Il a par ailleurs indiqué que les éléments du groupe terroriste l’avaient menacé d’enlever son frère, sa sœur aînée et même sa mère, s’il refuse de prendre part aux combats à leurs côtes.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler