France/Calais: 13 blessés dont quatre graves dans une rixe entre migrants

-Des affrontements entre une centaine de migrants parmi lesquels des afghans et des érythréens, ont éclaté jeudi après une distribution alimentaire.

AA/France/Fawzia Azzouz

Des rixes entre migrants afghans et africains ont éclaté, jeudi, à Calais (nord) faisant treize blessés dont quatre graves, ont rapporté les médias français.

Des affrontements entre une centaine de migrants parmi lesquels des afghans et des érythréens, ont éclaté jeudi après une distribution alimentaire. 13 migrants ont été blessés et le pronostic vital de quatre d'entre eux est engagé, d'après le journal Le Monde.

Les blessés ont été pris en charge et évacués vers les hôpitaux de Calais et de Lille, selon la même source.

Cette nouvelle rixe témoigne du climat de grande violence qui règne à Calais où s'entassent, depuis plusieurs mois, tous les migrants qui espèrent rejoindre l'Angleterre.

D'après une source judiciaire citée par le Monde, la centaine de migrants impliqués dans ces affrontements étaient "armés de bâtons et de pierres".

Le ministre français de l'intérieur, Gérard Collomb, a immédiatement réagi sur son compte Twitter en annonçant " après les graves incidents survenus aujourd'hui, je me rends dès ce soir à Calais pour un point de situation avec le Préfet, la Maire de la ville et les acteurs locaux".

" J'y rencontrerai nos forces de sécurité et secours mobilisées dans ces conditions particulièrement difficiles", a-t-il déclaré.

La préfecture a, de son côté, expliqué que "Les forces de police sont intervenues pour protéger les migrants de nationalité afghane pris à partie par 150 à 200 migrants de nationalité érythréenne".

Pour rappel, le Président Emmanuel Macron, a annoncé mi-janvier lors de sa visite à Calais, que l'Etat prendrait prochainement en charge les distributions de repas, jusqu'alors assurées par les associations bénévoles.

Les rixes entre migrants sont monnaie courante dans la "jungle" de Calais.

En aout dernier, plusieurs bagarres nocturnes entre migrants africains et afghans impliquant 150 à 200 personnes avaient fait une vingtaine de blessés, d'après la préfecture.

En juillet, une rixe opposant une centaine de migrants érythréens au migrants éthiopiens, avait fait 16 blessés dont un grave dans la zone industrielle de Calais.

Les conditions de vie des migrants ont particulièrement fait l'objet d'indignation ces derniers mois de la part d'associations, et notamment Jacques Toubon, Défenseur des droits, qui avait déploré des atteintes aux droits "d'une exceptionnelle et inédite gravité".

(AA)

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler