Frappes en Syrie : La Tunisie profondément préoccupée

Appel à éviter toute escalade

AA / Tunis / Bouazza Ben Bouazza

La Tunisie a exprimé "sa vive inquiétude et sa profonde préoccupation" face aux développements survenus sur la scène syrienne, à la suite des frappes militaires menées samedi à l'aube par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le France contre des cibles relevant du régime syrien.

Dans un communiqué publié samedi soir par le ministère des Affaires étrangères dont l'agence Anadolu a reçu copie, Tunis "exhorte la communauté internationale à conjuguer les efforts pour éviter toute escalade susceptible d'accroître la tension et la violence, de compliquer la situation dans la région et d’exacerber la souffrance du peuple syrien frère".

Tout en réitérant son refus catégorique de l'utilisation de toute sorte d'armes internationalement prohibées, la Tunisie appelle à accélérer la recherche d'un règlement politique et global de la crise syrienne de manière à aider ce pays frère à restaurer son unité, sa sécurité et sa stabilité, ajoute le communiqué.

Washington, Londres et Paris ont justifié leurs frappes par l'attaque chimique présumée, lancée il y a une semaine par le régime syrien contre "des positions rebelles" à Douma, dans les environs de Damas, ayant fait au moins 78 morts et des centaines de blessés, selon les Casques blancs.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler