Guerre en Syrie : Au moins 774 civils tués en janvier

- Selon un rapport du Réseau Syrien des Droits de l'Homme

AA - Ankara - Tuncay Çakmak

Le réseau des Droits de l'Homme de Syrie (SNHR) a indiqué qu'au moins 774 civils ont perdu la vie en Syrie en janvier 2018.

Dans un rapport publié jeudi, le SNHR a révélé qu'au moins 774 civils, dont 76 enfants et 54 femmes, ont été tués au cours des affrontements qui ont opposé le Régime d'al-Assad, l'opposition armée, les organisations terroristes Daesh et PKK/PYD, les forces russes, la coalition internationale et les autres factions rivales.

Selon le rapport, les attaques du régime d'al-Assad auraient coûté la vie à 408 civils dont 76 enfants et 54 femmes et celles de la Russie à 142 civils dont 40 enfants et 33 femmes.

L'organisation terroriste du PKK/PYD, soutenue par les Etats-Unis, aurait, au cours du mois dernier, tué 13 civils dont 2 enfants et 1 femmes.

Les attaques attribuées à la Coalition internationale menée par les Américains auraient causé la mort de 24 civils dont 6 enfants et 8 femmes.

L'organisation terroriste de Daech aurait massacré 64 civils, dont 17 enfants et 9 femmes.

Toujours selon ce rapport du SNHR, les combats de l'opposition syrienne auraient été à l'origine de la mort de 4 civils parmi lesquels un enfant et une femme.

Le SNHR appelle, par ailleurs, les pays soutenant l'organisation terroriste PYD/PKK à mettre fin aux aides militaires et à faire pression pour qu'elle mette fin aux violations qu'elle exerce dans les régions qu'elle a envahi.

Le Réseau demande également l'inscription des milices chiites composées de combattants étrangers qui soutiennent le Régime de Damas sur la liste des organisations internationales.

(AA)

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler