Guinée – Elections locales : Des manifestants exigent la publication des résultats

Guinée – Elections locales : Des manifestants exigent la publication des résultats

AA / Conakry / Boussouriou Bah

Les Guinéens commencent à perdre patience pour connaître les résultats des élections locales tenues dimanche 4 février.

Mardi, depuis 6 heures du matin, alors que les résultats ne sont pas encore prêts, des jeunes ont pris l’assaut de l’autoroute Le Prince, fief de Cellou Dalein Diallo, principal opposant d’Alpha Condé. Ils exigent la publication des résultats en mettant le feu dans des pneus.

‘’Nous exigeons la publication des résultats des élections locales. Depuis 6 heures, à Koloma, on a barré la route’’, confie à Anadolu, Maladho Barry, un manifestant rencontré à Bambeto (commune de Ratoma). Il accuse le parti au pouvoir de saboter le résultat issu des urnes.

‘’Le pouvoir ne veut pas donner le résultat parcequ’il est perdant. Mais cette fois-ci, l’opposition a décidé de ne pas accepter la fraude. S’il veut le calme, il faudra qu’il donne le résultat issu du scrutin. Nous savons que nous avons gagné dans la plupart des communes du pays’’, rassure cet opposant.

Au rond-point de Bambeto, les forces de l’ordre prennent l’assaut du carrefour. Ils pourchassent les jeunes qui ripostent avec de jets de pierre.

Lundi, 5 février, à Linsan (région de Boké, nord-ouest), des échauffourées ont éclaté presque toute la journée empêchant l’usage de la route nationale.

Selon Vision Guinee, un média local, des ‘’affrontements entre des différentes formations politiques en seraient la cause’’, citant Lansana Bangoura, sous-préfet local.

‘’Trois maisons ont été incendiées, deux véhicules calcinés et cinq jeunes blessés’’, indique la même source.

A rappeler que dans la même journée, à la commune rurale de Boké, un jeune a été tué lors d’une ‘’bousculade’’, selon les autorités locales.

Mardi matin, la plupart des communes de Conakry restent fermées. A Ratoma, aucun responsable de la commune n’est visible. Seuls des agents de force de sécurité sont visibles à l’intérieur et à l’extérieur de la cour.

Joint au téléphone par Anadolu, Youssouf Camara, chargé de la communication d'un candidat de la commune de Ratoma a fait savoir que le résultat de sa commune n’est toujours pas disponible.

Selon la loi, les résultats des élections doivent être publiés 24 heures après le scrutin. Mais après 48 heures, la commission élection nationale indépendante (Ceni) peine toujours à donner le moindre résultat de ce scrutin.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler