Industrie automobile: La Chine prévoit de lever des restrictions imposées aux étrangers

Au cours des 4 prochaines années

AA/Pékin

La Chine a annoncé, mardi, son intention d'autoriser les étrangers à posséder des projets dans le secteur de l'industrie automobile dans le pays, au cours des quatre prochaines années.

Une fois ces plans mis en oeuvre, Pékin aura mis fin aux restrictions ayant compliqué ses relations avec Washington et d'autres partenaires commerciaux.

La Commission nationale de réforme et de développement (NDRC) a annoncé, mardi, qu'elle lèvera les restrictions sur les projets communs étrangers dans le domaine de l'industrie automobile électrique au coure de cette année, a rapporté l'agence américaine Associated Press.

Une mesure similaire sera appliquée sur les projets de l'industrie des voitures commerciales en 2020, et les voitures particulières en 2022.

La Commission a indiqué, dans un communiqué: "Après une période transitoire de 5 ans, toutes les mesures imposées à la propriété (étrangère) seront levées".

D'après l'agence, cette décision met fin aux règles obligeant les constructeurs des voitures étrangères d'entrer en collaboration dans des projets communs avec des partenaires locaux dans le pays.

Depuis 1994, la Chine avait permis aux constructeurs des automobiles étrangères d'entrer en collaboration avec des partenaires locaux pour travailler dans le pays, de sortes que les participations des sociétés étrangères ne dépassent pas 50%.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler