Irak: le président du Parlement doute de la crédibilité des prochaines élections

Selon les chiffres de la Commission électorale, environ 24 millions de personnes ont le droit de voter aux élections législatives générales, prévues pour le 12 mai prochain.

AA / Baghdad / Naza Mohammed

Le président du parlement irakien, Salim al-Jabouri, a mis en doute la crédibilité et la transparence des élections législatives, prévues en mai, car des centaines de milliers de personnes déplacées pourraient ne pas être en mesure de voter.

"Le Parlement a envoyé une lettre à la Haute Commission électorale indépendante, demandant l'ouverture de bureaux de vote pour les personnes déplacées, à l'intérieur et à l'extérieur de leurs provinces", a déclaré vendredi le président du Parlement, Salim al-Jabouri, lors d'un entretien accordé à Anadolu depuis son bureau au parlement de Bagdad.

Al-Jabouri, éminent politicien sunnite, a déclaré qu'il "y avait eu un semblant de réponse positive", mais a aussitôt nuancé : "nous demeurons préoccupés quant à l'équité et la transparence des élections".

Il a indiqué à Anadolu que "le Parlement intensifiera les contrôles, afin d'assurer que les électeurs voteront librement", avant d'ajouter : "Nous savons que les élections ne sont pas forcément une priorité pour une personne déplacée, en raison des conditions mêmes du déplacement, à moins que nous ne la convainquions que sa participation conduira à la stabilité souhaitée".

Selon les chiffres de la Commission électorale, environ 24 millions de personnes ont le droit de voter aux élections législatives générales, prévues pour le 12 mai prochain.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler