Israël démolit le village arabe d’Al-Arakib pour la 127eme fois

"Ne nous renoncerons jamais à Al-Arakib. Cette terre est la nôtre et nous ne l'abandonnerons jamais quoi qu'ils fassent", déclare à Anadolu un membre du comité pour la défense du village.

AA/ Jérusalem/Abdel Ra'uof Arnaout

Les autorités israéliennes ont démoli, mardi matin, le village arabe d’Al-Arakib situé dans le Néguev (Sud) et ce pour la 127eme fois.

Dans une déclaration accordée à Anadolu, le membre du comité local pour la défense d’Al-Arakib, Aziz al-Touri, a indiqué que les autorités israéliennes ont démoli le village et, contrairement aux démolitions précédentes, ont enlevé tous les décombres résultant de la destruction, ne laissant ainsi aucune trace.

"Ne nous renoncerons jamais à Al-Arakib. Cette terre est la nôtre et nous ne l'abandonnerons jamais quoi qu'ils fassent", a-t-il lancé.

Et al-Touri d’affirmer : "Nous allons reconstruire le village! S’ils le démolissent de nouveau, nous le reconstruirons".

Les maisons d’Al-Araqib sont construites de bois, de plastique et de tôle. Elles abritent, selon le correspondant d’Anadolu, environ 22 familles.

Les autorités israéliennes ont démoli le village pour la première fois en juillet 2010. Dès lors, le village a subi 126 opérations de dévastation.

Le gouvernement israélien ne reconnait pas le village précité. Cependant, ses habitants sot déterminés à y rester malgré les démolitions répétées.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler