Johnson: La frappe en Syrie ne visait pas un changement de régime

Déclarations faites avant une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE pour discuter de la situation en Syrie

AA / Mustapha Kamel

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a déclaré, lundi, que le but de la frappe tripartite contre le régime de Bachar al-Assad, à laquelle son pays a participé, n'était pas de changer le régime.

"Ce n'était pas une tentative de changer le cours de la guerre en Syrie, ni de changer le régime ou de se débarrasser de Bachar al-Assad", a déclaré Johnson aux journalistes , avant la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE au Luxembourg.

"C'était (la frappe) la bonne chose à faire pour le Royaume-Uni et le monde dans son ensemble", a poursuivi Johnson.

Washington, Paris et Londres avaient annoncé, samedi, une frappe militaire tripartite contre des cibles appartenant au régime syrien.

La frappe est intervenue en réponse à l'attaque chimique, menée le 7 avril dernier par le régime syrien contre la ville de Douma, dans la Ghouta orientale, dans le Rif de Damas et qui avait fait au moins 78 morts parmi les civils, ainsi que des centaines de blessés.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler