Journalistes arabes en Israël: Le ministère palestinien de l'Information exige des sanctions

Une délégation de journalistes arabes, comptant cinq Marocains, un Libanais, un Irakien, un Yéménite et un Syrien, effectue une visite en Israël depuis la semaine dernière.

AA / Ramallah / Amjad Nabhan

Le ministère palestinien de l'Information, a appelé l'Union des journalistes arabes à sanctionner 9 journalistes arabes, ainsi que les institutions qui les emploient, pour s'être rendus en Israël.

Dans un communiqué de presse, dont l'Agence Anadolu a reçu une copie, le ministère a appelé l'Union à inscrire les neuf journalistes et leurs institutions, si tant est qu'elles aient avalisé cette visite, sur la" liste noire, et à cesser toute collaboration avec eux ".

Une délégation de journalistes arabes, comptant cinq Marocains, un Libanais, un Irakien, un Yéménite et un Syrien, effectue une visite en Israël depuis la semaine dernière.

"Cette visite soutient effrontément l'occupation et est contraire aux positions officielles et populaires dans les pays frères, qui rejettent toute normalisation quels qu'en soient la forme et le contexte."

La plupart des pays arabes déclarent ne pas avoir de relations avec Israël, alors que les médias israéliens rapportent, de temps à autres, l'existence de relations secrètes entre certains pays Arabes et Israël.

Les États arabes avaient proposé une normalisation complète avec Israël, dans le cadre de l'initiative de paix arabe annoncée en 2002, mais ont exigé en retour le retrait israélien des territoires palestinien occupés, notamment Jérusalem-Est, ce qu'Israël a toujours rejeté.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler