Journée du prisonnier : 1800 Palestiniens malades détenus par Israël

Selon Issa Qaraqe, président de la "Commission des affaires des détenus" relevant de l'Organisation de Libération de la Palestine" (OLP), dans une interview accordée à Anadolu

AA/Ramallah/Qays Abu Samra

Le président de la Commission des affaires des détenus, relevant de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), Issa Qaraqe, a déclaré que près de 1800 détenus palestiniens malades, vivent dans des conditions difficiles dans les prisons israéliennes, dont des dizaines sont atteints de maladies chroniques, telles que le cancer.

Qaraqe s'exprimait dans une déclaration accordée à Anadolu dans son bureau à Ramallah, en Cisjordanie occupée la veille de la "Journée du prisonnier palestinien", célébrée le 17 avril de chaque année.

"Le dossier des détenus malades est le plus préoccupant, et nous craignons chaque jour de nouveaux martyrs", a-t-il ajouté.

Il a souligné que près de 6500 détenus palestiniens dans les prisons israéliennes vivent dans des conditions difficiles, dont 350 enfants moins de 18 ans, 62 femmes et 500 détenus administratifs.

Les Palestiniens célèbrent "la Journée du prisonnier" le 17 avril de chaque année à travers plusieurs activités en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza.

Les Palestiniens ont commencé à célébrer cette journée en 1974, lorsque le Conseil national palestinien (Parlement de l'OLP) avait annoncé le 17 avril de chaque année une journée nationale et internationale pour soutenir les prisonniers dans les prisons israéliennes.

Qaraqe a noté que "le dossier des détenus figure dans les dossiers soumis par la Palestine auprès de la Cour pénale internationale.

"La Cour (pénale internationale) n'a pris aucune mesure pour juger les responsables israéliens pour les violations qu'ils commettent", a-t-il poursuivi.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler