Kigali regrette l'arrestation de deux de ses militaires sur le sol congolais

"Cet incident a été causé par l'absence de démarcation claire des frontières entre le Rwanda et la RDC", a estimé l'armée rwandaise

AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

Le gouvernement rwandais a regretté, mardi, l’arrestation de deux de ses soldats, dans la nuit de dimanche à lundi, près de l'aéroport de Goma dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), région qui fait l'objet de différends relatisf à la délimitation des frontières entre les deux pays.

Deux soldats rwandais armés de fusils et d'équipements de transmission et de communication ont été arrêtés par l’armée congolaise dans un village proche de l’aéroport international de Goma, ville frontalière avec le Rwanda, selon l’armée congolaise qui a remis les deux militaires lundi au Rwanda.

"Cet incident a été causé par l'absence de démarcation claire des frontières entre le Rwanda et la RDC", a déclaré mardi dans un communiqué parvenu à Anadolu le lieutenant colonel Innocent Munyengango, porte-parole de l’armée rwandaise.

C'est un incident transfrontalier "regrettable mais fréquent car nous avons à plusieurs reprises renvoyé des soldats congolais qui étaient accidentellement passés de notre côté", a-t-il ajouté renseignant qu’entre 2016 et 2018, 34 militaires congolais ont été interpellés sur le sol rwandais et renvoyés en RDC.

Cet incident survient deux mois après des affrontements entre forces congolaises et rwandaises, sur fond d'incursion présumée des militaires rwandais sur le sol congolais, et qui se sont soldés par la mort de six militaires congolais.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler