La France dénonce une "escalade chimique syrienne"

La France dénonce une "escalade chimique syrienne"

AA/France/Fawzia Azzouz

"Nous devons arrêter l'escalade chimique syrienne" a déclaré l'ambassadeur français à l'ONU François Delattre lors d'une réunion du conseil de sécurité de l'ONU, concernant l'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien dans la Ghouta orientale, ont rapporté vendredi les médias français.

"C'est cette capacité laissée à Damas de transgresser toutes nos normes qui constitue une menace à la sécurité internationale, mettons-y un terme" a poursuivi l'ambassadeur.

François Delattre a pris la parole vendredi lors du conseil de sécurité de l'ONU en estimant que "nous devons arrêter l'escalade chimique syrienne" puis précisant qu'il était impossible de "laisser un pays défier à la foi ce Conseil de sécurité et le droit international", rapporte le site d'information L'Orient Le Jour.

La France, par l'intermédiaire de son ambassadeur à l'ONU a dénoncé un "point de non-retour" franchi par le régime de Bachar Al-Assad, et a réaffirmé la volonté de l'Hexagone à "prendre ses responsabilités".

Mercredi déjà, le président français Emmanuel Macron avait évoqué la situation dans la Ghouta Orientale au cours d'une conférence de presse commune, tenue avec le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salmane qu'il recevait à l'Elysée.

" Dans les prochains jours nous annoncerons nos décisions (...) En aucun cas les décisions que nous prendrions n'auraient vocation à toucher des alliés du régime ou s'attaquer à qui que ce soit mais bien à s'attaquer aux capacités chimiques détenues par le régime" avait indiqué Emmanuel Macron concernant une éventuelle réplique à face à l'utilisation d'armes chimiques par le régime de Bachar Al-Assad.

Ce à quoi le prince héritier avait répondu "Si notre alliance avec nos partenaires l'exige, nous répondrons présent" n'excluant pas la possibilité de participer aux éventuelles frappes.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler