Le Myanmar reloge une famille rohingya

En dépit de déclarations onusiennes selon lesquelles leur retour n'est pas encore sécurisé.

AA/Rangon

Le gouvernement du Myanmar a accepté de reloger une famille rohingya de 5 membres, parmi près de 700 mille musulmans rohingyas ayant fui au Bangladesh pour esquiver la brutalité de l'armée birmane et des milices sectaires bouddhistes.

L'agence américaine Associated Press a rapporté, citant un communiqué rendu public par le gouvernement birman, que 5 membres d'une même famille sont rentrés à l'Etat d'Arakan dans l'ouest du Myanmar en provenance des camps des réfugiés via la frontière bangladaise.

"Les autorités birmanes ont vérifié s'ils vivaient au pays, et leurs a fourni des cartes d'identité nationales (cartes prouvant l'identité sans leur accorder la nationalité)", explique le communiqué.

Selon l'Associated Press, le relogement de la famille à Arakan intervient malgré des déclarations onusiennes indiquant que leur retour n'est pas encore sécurisé.

Il n'a pas été déterminé si le Myanmar planifie de reloger davantage de familles dans leurs villages, malgré des craintes onusiennes que les Rohingyas soient forcés de retourner et de faire face à des conditions dangereuses dans le pays.

Selon les données de l'ONU, près de 700 mille rohingyas ont fui le Myanmar vers le Bangladesh après une campagne de répression menée par les forces de sécurité dans l'Etat d'Arakan depuis le 25 août 2017, étant qualifiée de nettoyage ethnique par l'organisation internationale et par les Etats-Unis.

Au moins 9 mille rohingyas ont été tués dans ces attaques au cours de la même période, selon l'organisation internationale "Médecins sans frontières".

Le 23 novembre dernier, le gouvernement du Myanmar avait signé un mémorandum d'entente avec Dacca concernant le retour de centaines de musulmans rohingyas réfugiés au Bangladeh fuyant les brutalités de l'armée birmane et des milices extrémistes bouddhistes.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler