Le PM indien en visite à Ramallah, samedi

Modi devrait arriver à Ramallah à bord d’un hélicoptère jordanien en provenance d’Amman. Il rencontrera aussitôt le président palestinien, Mahmoud Abbas, des dirigeants de l’Autorité palestinienne.

AA/ Ramallah (Cisjordanie occupée)/ Qays Abu Smara

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, se rendra, samedi matin, à la ville de Ramallah dans le centre de la Cisjordanie. Une visite qualifiée d’"historique" par un responsable palestinien.

Il s’agit de la première visite effectuée par Modi en Palestine depuis son accession au poste de Premier ministre en mai 2014.

Modi devrait arriver à Ramallah à bord d’un hélicoptère jordanien en provenance d’Amman. Il rencontrera aussitôt le président palestinien, Mahmoud Abbas, des dirigeants de l’Autorité palestinienne ainsi que plusieurs ministres et responsables, en marge d’une visite brève qui devrait durer quelques heures.

Les Palestiniens comptent sur cette visite historique, espérant que l’Inde pourrait jouer un rôle fructueux dans le processus de paix chancelant avec Israël.

Il convient de rappeler que les négociations entre les Palestiniens et les Israéliens sont suspendues depuis avril 2014 à la suite du refus d'Israël de mettre fin aux colonies et d'accepter les frontières de juin 1967 comme base d'une solution à deux Etats.

Dans une déclaration accordée à Anadolu, le ministre adjoint palestinien des Affaires étrangères, Tayseer Jaradat, a déclaré que "la visite de Modi est d’une importance capitale, historique et permettra la réorganisation des relations bilatérales".

"Ces relations sont historiques. L'Inde a toujours été l’un des pays influents de la communauté internationale. La Palestine s'est toujours appuyée sur New Delhi dans le cadre de service diplomatique et de collaboration avec des organisations et des forums internationaux", a-t-il ajouté.

Selon le ministre adjoint palestinien des Affaires étrangères cette visite est perçue comme un effort consenti par l'Inde pour réaffirmer son soutien long de plusieurs décennies à l'Autorité palestinienne.

Jaradat a précisé que le président palestinien et le Premier ministre indien examineront différents dossiers. Abbas informera également Modi des développements de la Cause palestinienne et dans la région, à la lumière de la décision de Trump sur Jérusalem, de ses répercussions et des actions diplomatiques et régionales intenses qui l’ont suivie.

La décision annoncée le 6 décembre, par le président américain, Donald Trump, qui reconnait Jérusalem (Est et Ouest) comme capitale d’Israël, avait provoqué un tollé général et une réaction en chaîne aussi bien au plan officiel que populaire partout dans le Monde arabe et musulman ainsi qu’un rejet international.

Depuis cette annonce, les Palestiniens ne considèrent plus Washington comme un garant fiable et impartial.

"Nous comptons sur la position indienne dans le processus de paix, tant attendu par l’Autorité palestinienne. Les dirigeants palestiniens œuvrent pour un processus politique dans un cadre multilatéral, à l’issue de la décision de Trump, qui avait disqualifié Washington de médiateur unique dans les négociations de paix", a affirmé Jaradat.

Il a ajouté que "New Delhi annonce être du côté du droit palestinien. Nous espérons que sa position serait équilibrée et qu’il jouerait un rôle fructueux dans le processus de paix, eu égard les relations qu’il entretient avec les protagonistes aux conflits".

Le responsable palestinien a fait savoir que "des accords seront conclus dans les domaines de santé, d’éducation et des infrastructures, outre la signature de projets".

Et Jaradat de conclure : "La visite de Modi ne concerne que la Palestine. Ceci prouve son engagement en faveur d'un approfondissement des liens avec la Palestine. Nous nous attendons à de perspectives meilleurs".

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler