Le PM yéménite appelle à une enquête sur les événements d’Aden

Le PM yéménite appelle à une enquête sur les événements d’Aden

AA/ Yémen/ Mohamed al-Samiî

Le Premier ministre yéménite, Ahmed ben Dagher, a appelé mercredi, l’Arabie saoudite et la Coalition arabe à diligenter une enquête sur les accrochages survenus fin janvier, dans la capitale yéménite provisoire Aden (Sud).

Ben Dagher s’exprimait lors d’une réunion du Conseil yéménite des ministres, tenue mercredi à Aden, a appris Anadolu d’une source gouvernementale.

Sous couvert d’anonymat, la source a ajouté que ben Dagher " a appelé l’Arabie saoudite et la Coalition arabe à enquêter sur les événements récents survenus à Aden, se référant aux affrontements ayant opposé des forces pro-gouvernementales aux forces séparatistes relevant du Conseil de transition du Sud ".

Selon ben Dagher, " ces événements représentaient un acte putschiste contre la légalité du président yéménite, Abdrabbo Mansour Hadi ainsi qu’une rébellion qui a pris fin ".

Le Premier ministre a exprimé ses regrets quant aux agents militaires ayant perdu la vie lors d’affrontements d’Aden, précise la même source sans communiquer davantage de détails.

Du 28 au 30 janvier, la ville d’Aden, capitale provisoire du pays, était le théâtre d'accrochages violents, opposant les forces de la protection présidentielle loyales aux forces gouvernementales aux forces relevant du Conseil de transition du Sud. Les confrontations armées avaient fait des dizaines de morts et plus de 300 blessés.

Les affrontements s’étaient calmés à la suite d’appels lancés par le président yéménite et la Coalition arabe, afin de décréter un cessez-le-feu, tandis que le gouvernement yéménite (de droite) avait accusé le Conseil de transition d’effectuer une tentative de putsch et d’attaquer les forces gouvernementales.

Depuis plus de trois ans, le Yémen est le théâtre d’une guerre violente entre les forces gouvernementales fidèles au président Abdrabbo Mansour Hadi, soutenues par la Coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite, et les éléments armés Houthis qui contrôlent plusieurs provinces dont la capitale Sanaa depuis septembre 2014.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler