Le procès de l’enfant palestinienne Ahed al-Tamimi reporté pour le 11 mars

Le procès de l’enfant palestinienne Ahed al-Tamimi reporté pour le 11 mars

AA/ Ramallah (Cisjordanie occupée)/ Qays Abu Samra

Le tribunal israélien militaire d’Ofer dans l’ouest de la ville de Ramallah a reporté, mardi, le procès de l’enfant palestinienne Ahed al-Tamimi (16 ans) pour le 11 mars, a appris Anadolu de Bassem al-Tamimi, père d’Ahed.

Le tribunal avait décidé de tenir l'audience, aujourd'hui mardi, sans la présence des médias.

L’enfant palestinienne, symbole de la résistance était entrée dans la salle d’audience, tendant l'index et le majeur en signe de victoire, avant que les médias ne soient expulsés, a rapporté, mardi, le correspondant d’Anadolu.

Les autorités israéliennes avaient arrêté Ahed al-Tamimi dans la nuit du 19 décembre dernier, dans la localité de Nabi Saleh, à l'Ouest de Ramallah, dans le centre de la Cisjordanie occupée, après que des médias israéliens avaient diffusé des images de la jeune fille en train de chasser des soldats israéliens devant sa maison.

Avichay Adraee, porte-parole de l’armée israélienne, avait déclaré que "l’enfant Ahed a été accusée d'avoir attaqué un officier et un soldat israéliens, outre cinq autres incidents, durant lesquels elle avait attaqué et lancé des pierres en direction des membres des forces de sécurité".

Le responsable militaire avait ajouté, dans un communiqué dont une copie est parvenue à Anadolu, que : "Ahed est accusée de s’être opposée au travail de l'armée et de participer aux émeutes ainsi que d'inciter les autres à y participer".

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler