L'émir du Koweït : 2 milliards de dollars pour des prêts et des investissements en Irak (Lead)

L'émir du Koweït : 2 milliards de dollars pour des prêts et des investissements en Irak (Lead)

AA/ Koweït/ Mohamed Abdul Ghaffar

L’émir du Koweït, Cheikh Sabah al-Ahmad al-Jabir Al-Sabah a annoncé, mercredi, l'allocation de deux milliards de dollars sous forme de prêts et d'opportunités d'investissement en Irak.

C’est ce qui ressort d’une allocution d’al-Sabah lors de l’ouverture d’une réunion au niveau ministériel, tenue, mercredi, au palais Bayan dans la province de Hawally (Sud), en marge du congrès international relatif à la reconstruction de l’Irak.

L’émir a déclaré que le Koweït s’engage à allouer un milliard de dollars sous forme de prêts dans le cadre des mécanismes du Fonds koweitien pour le développement, et un milliard de dollars pour l’investissement en Irak.

Environ 2300 entreprises issues de 70 Etats participent au congrès international de la reconstruction de l’Irak, dont les travaux ont commencé depuis le 12 février au niveau des organisations non gouvernementales (ONG) et qui s’achève aujourd’hui mercredi.

Selon Al-Sabah, la sécurité et la stabilité de l’Irak font partie intégrante de celles du Koweït et de la région.

"Les crises et les défis auxquels notre monde est confronté aujourd’hui, exigent une action collective et une mobilisation globale de la part de la communauté internationale sur tous les niveaux", a-t-il affirmé.

"Cette mobilisation internationale considérable aux niveaux officiel, populaire et privé, exprime la reconnaissance par le monde de l'ampleur des sacrifices consentis par l'Irak face au terrorisme ainsi que les efforts que déploie la communauté internationale pour le récompenser de cette confrontation", a-t-il renchéri.

Le gouvernement de Bagdad avait affirmé, en mai dernier, avoir besoin de 100 milliards de dollars pour reconstruire les zones libérées de l’emprise de l’organisation terroriste Daech dans le nord et l’ouest de l’Irak.

Les infrastructures des ministères sis dans les provinces qui avaient été soumises au groupe terroriste, avaient subi de lourds dégâts. Le règne de Daech avait également porté un coup dur aux installations de l'énergie et des services de base.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler