Macron: "La réussite de la transition tunisienne intéresse la région, le Monde arabe et la France" (lead)

- Le Chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed table sur une croissance de 5% d’ici 2020

AA / Tunis / Lassaad Ben Ahmed

« Nous serons là et nous comptons sur vous », a déclaré, jeudi, le président français Emmanuel Macron à la clôture du premier "Forum économique Tunisie-France", s'adressant à plus de 1100 hommes d'affaires, entrepreneurs et dirigeants de structures d'appui.

Le président français a affirmé à l'occasion de ce forum, placé sur le thème :"Réussir ensemble, aujourd'hui et demain", que le défi de la transition économique n'intéresse pas uniquement la Tunisie, mais il a des retombées sur toute la région, le Monde arabe et la France.

« Ce qui se joue ici est essentiel pas seulement pour la Tunisie mais pour toute la région, le monde arabe et la France », a-t-il souligné, réitérant l'engagement de la France à soutenir l'investissement en Tunisie à hauteur de 1.2 milliard d'euros, d'ici 2020.

Il a également appelé les opérateurs privés à doubler les investissements directs étrangers en Tunisie d'ici 2020, annonçant qu'un plan d'urgence de 50 millions d'euros a été décidé par la France pour encourager la création d'entreprises par les jeunes dans les régions.

Emmanuel Macron a exprimé, dans ce contexte, la conscience de la France quant aux défis que la Tunisie se doit de relever. Il s'agit notamment de la gouvernance, de la migration, du développement.

A ce niveau, le président français a insisté sur le fait que ces défis ne sont pas exclusifs à la Tunisie, évoquant que la Tunisie et la France partagent les mêmes valeurs de démocratie, de liberté et d'ouverture.

Sur ce point précis, le Chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed a affirmé que « la Tunisie est un partenaire sûr de la France au sud de la Méditerranée », notant la continuité de l'engagement tuniso-français en faveur d'une économie plus prospère et ouverte.

«Nous y voyons une alliance renouvelée», a-t-il souligné.

Par ailleurs, Youssef Chahed a rappelé que des réformes économiques et sociales ont été déjà engagées, précisant que la Tunisie projette une croissance de 5% en 2020.

Le forum économique Tunisie- France a été organisé en marge de la visite d'Etat de deux jours, mercredi et jeudi, du président français en Tunisie.

Lors des panels thématiques tenus à cette occasion, les intervenants ont abordé plusieurs problématiques, dont la stabilisation des jeunes grâce et des emplois décents et intéressant, l'agilité de l'université à former des compétences demandée sur le marché de l'emploi, l'encouragement de la technologie et des secteurs à haute valeur ajoutée, etc.

Pour rappel, la France est le premier investisseur étranger en Tunisie, avec plus de 1400 entreprises exportatrices, employant plus de 138 mille personnes. La France est également le premier client de la Tunisie accueillant plus de 70% de ses exportations.

En 2017, la France a investi 200 millions d'euros, soit 45% des investissements directs étrangers hors énergie.

Les entreprises françaises implantées en Tunisie opèrent principalement dans les secteurs textile-habillement, composantes automobiles et aéronautiques et nouvelle technologie de l'information.

(AA)

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler