Macron : l’orientation démocratique de la Tunisie nous encourage à la soutenir

- Le président français animait un point de presse à la clôture d’une visite d’Etat de deux jours en Tunisie.

AA / Tunis

Le président français Emmanuel Macron a souligné que la Tunisie est un modèle démocratique qui progresse sur la bonne voie en engrangeant de grands acquis dans la démocratie et la liberté de la femme, ce qui nous a encouragé à le soutenir.

Macron faisait cette déclaration au cours d'une conférencede presse animée jeudi à l'aéroport international de Carthage à la clôture d'une visite d'Etat de deux jours, à la tête d'une délégation de très haut niveau.

Il s'agit de la première visite du président français en Tunisie depuis son élection en mai 2017.

Macron a indiqué que ces acquis font que nous soutenons la Tunisie et que nous soyons un de ses partenaires. Macron a exhorté, peu avant son départ de Tunis, à la promotion de la francophonie aux fins de renforcer les opportunités offertes à la jeunesse, relevant à ce propos que les préparatifs ont été lancés en vue de tenir le Sommet de la francophonie en Tunisie en 2020.

A une question d'un journaliste sur la réaction turque aux propos de Macron relatifs à l'opération Rameau d'olivier, le chef d'Etat français a indiqué : « La réaction du ministre des Affaires étrangères turc signifie sans doute qu'il ne s'agit rien d'autre que de la sécurisation des frontières et que la Turquie n'entend pas aller plus loin que les positions qu'elle occupe aujourd'hui, ni rester durablement dans la région ».

« Mais je veux voir dans cette réaction, parce que je connais bien aussi le collègue de Jean-Yves Le Drian, elle signifie que la Turquie n'entend pas aller plus loin », a-t-il renchéri, tout en se disant «rassuré si elle considère que l'invasion n'est pas le bon mot ».

Depuis le 20 janvier, la Turquie mène l'opération Rameau d'olivier contre les organisations terroristes PYD/PKK et Daech, à Afrin dans le nord de la Syrie, pour sécuriser ses frontières sud et libérer la population syrienne de l'oppression des terroristes.

Par ailleurs, le président français a rejeté toute possibilité d'intervention militaire en Libye, mettent en exergue à ce propos la convergence des points de vue de Paris avec Tunis concernant l'appui à une solution politique libyenne.

Il a appelé à identifier une solution politique garante de la souveraineté, de la stabilité et de l'unité de la Libye.

Au cours de la visite d'Etat de Macron, huit accords ont été signés, dont une déclaration d'intentions sur les priorités de la coopération tuniso-française (dans les secteurs de la sécurité, de la défense, de la justice, de la culture, de l'enseignement supérieur et de formation professionnelle), et un mémorandum d'entente sur la coopération sécuritaire et la prévention du terrorisme.

(AA)

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler