Mali : Quatre civils tués dans l’explosion d’un véhicule sur une mine à Mopti (Centre) (Lead)

Six autres personnes ont également été blessées (bilan provisoire)

AA/Desk

Un véhicule de transport civil a sauté sur une mine, vendredi, à Mopti, dans le centre du Mali, faisant quatre morts et six blessés, selon un bilan provisoire, a appris Anadolu de source locale.

Il s’agit d’un bilan provisoire, a précisé la même source.

Le 25 janvier dernier, une vingtaine de personnes, tous des civils, sont mortes dans l’explosion d’une mine qui a sauté au passage d’un véhicule en provenance du Burkina-Faso à destination de la foire internationale de Boni, dans le centre du pays, avait rapporté les médias locaux.

Une source militaire avait attribué l’attaque à des terroristes qui «utilisent les mines pour semer la terreur».

Ces explosions n’ont pas été revendiquées mais sont toutes imputées aux groupes armés qui sévissent dans le centre et le nord du Mali, territoires qui échappent relativement au contrôle de l’Etat.

Le Mali fait, d’ailleurs, parti des pays dont la communauté internationale envisage de sécuriser, notamment dans le cadre de la force G5 Sahel, initiée par la France et soutenue par l’Union européenne et les Nations Unies.

Cette force concerne également le Tchad, le Niger, la Mauritanie et le Burkina Faso.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler