Ministre israélien : Cibler les infrastructures est une déclaration de guerre

En réponse à Hezbollah qui menace de frapper les plates-formes gazières en Méditerranée

AA/ Jérusalem/ Abdel Ra'uof Arnaout

ministre israélien des Infrastructures nationales, de l'Energie et des Ressources en eau, Yuval Steinitz, a averti, jeudi, que cibler des infrastructures israéliennes depuis la Syrie ou le Liban signifie une déclaration de guerre contre Israël.

"Israël considérera le ciblage des infrastructures qui lui appartiennent, comme déclaration de guerre globale par le Liban ou par la Syrie", a déclaré Steinitz.

Le quotidien israélien "Yediot Aharonot" a indiqué sue son site électronique citant Steinitz: "La coopération étroite établie entre le Régime syrien et Hezbollah fait de ces derniers une seule entité", a-t-il ajouté.

D'autre part, la Radio israélienne a indiqué que "les déclarations de Steinitz s’inscrivent dans le cadre de réponse aux avertissements du Hezbollah qui menace de frapper les plates-formes gazières situées dans la Méditerranée".

"Israël ne veut pas de guerre. Toutefois, ci nécessaire, Israël prendra le risque en vue d’empêcher la Syrie de devenir une base iranienne avancée et de fournir des roquettes de précision à Hezbollah", a affirmé le ministre israélien.

A ses yeux "Israël et le Liban seraient les parties concernées de parvenir à solution diplomatique, si Beyrouth cesse d’adresser des menaces".

Steinitz a déclaré que bien qu’Israël dispose des moyens les plus avancés au monde qui lui servent de défendre ses installations nucléaires, ce dernier prend toutes les mesures nécessaires à cette fin.

Mardi dernier, le Hezbollah libanais avait diffusé une vidéo dans laquelle il avait menacé de causer des dommages aux plateformes gazières israéliennes sises dans la Méditerranée, si Israël s’expose à l’exploration libanaise de gaz.

Le quotidien israélien "Haaretz" avait rapporté, lundi, qu'un haut responsable de la marine israélienne avait déclaré que le Hezbollah "possède des moyens de combat qui menacent les eaux économiques d'Israël".

"Si les hostilités se déclenchent, Israël devrait être en mesure de donner des ordres pour fermer les plates-formes de gaz afin qu'elles puissent être réparées si elles seraient ciblées", a-t-il ajouté.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler