Ministre turc: Nos alliés sont muets face à l'opération Rameau d'olivier (Lead)

Le ministre du Développement, Lutfi Elvan a déclaré que son pays sera content si "les États-Unis changent d'approche" concernant la coopération avec les organisations terroristes

AA – Ankara – Nur Gülsoy

Le ministre turc du Développement, Lutfi Elvan a critiqué le "silence" des alliés de la Turquie face à l'opération Rameau d'olivier.

Elvan a été invité à la Table des Éditeurs de l'Agence Anadolu, jeudi, dans la capitale turque Ankara.

S'exprimant sur l'opération Rameau d'olivier lancée le 20 janvier à Afrin, dans le Nord-ouest de la Syrie, le ministre a critiqué le "silence" des alliés de la Turquie.

Ainsi, Elvan a affirmé que la Turquie n'a pas obtenu le soutien escompté de la part des pays alliés.

"Certains ont cependant souligné la légitimité de la lutte antiterroriste que nous menons, mais les dirigeants de haut niveau sont muets, a-t-il affirmé. Tout comme la Turquie, les États-Unis sont un membre de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN). Le but principal de l'OTAN est d'assurer la sécurité de ses membres face aux menaces extérieures. Les États-Unis et l'OTAN font-ils le nécessaire?"

Elvan a aussi reproché aux États-Unis de soutenir les branches syriennes de l'organisation terroriste PKK alors qu'ils reconnaissent celle-ci comme telle.

"Nos relations avec les États-Unis sont à un stade critique, a-t-il poursuivi. Nous sommes déterminés à lutter contre les organisations terroristes. Nous serons contents si les États-Unis changent d'approche."

Le ministre a insisté que la Turquie est le pays qui lutte le plus contre les organisations terroristes, dont Daech, et cela de manière transparente, tout en épargnant les civils à Afrin.

Elvan a aussi commenté la situation de l'économie turque.

Il a noté que le budget du pays avait été préparé en tenant compte de l'opération Rameau d'olivier, et que celle-ci n'aura pas d'impact financier négatif.

En outre, il a déclaré que le 11ème Plan pour le Développement sera annoncé mercredi prochain, en présence du Président de la République, Recep Tayyip Erdogan, et du Premier ministre, Binali Yildirim.

"Un document de stratégie sera également préparé en marge de ce plan, a-t-il précisé. Cette stratégie sera présentée au gouvernement. Après l'approbation du gouvernement, le document sera présenté au Parlement, d'ici fin juin."

Le prochain plan est important, pour Elvan, du fait qu'il sera le dernier plan quinquennal adopté avant le centenaire de la République turque, soit 2023.

Il a indiqué que le plan portera principalement sur la baisse de la dépendance aux importations, le renforcement de l'infrastructure informatique et technologique.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler