MINUSS : Libération de 311 enfants enrôlés de force dans des groupes armés

MINUSS : Libération de 311 enfants enrôlés de force dans des groupes armés

AA/ Djouba/ Atem Simon

La Mission de l’Organisation des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS) a annoncé, mercredi, la libération de 311 enfants enrôlés de force par les protagonistes au conflit qui secoue le pays, ainsi que leur remise à leurs familles après 6 mois de négociations avec les groupes armés.

"Environ 700 enfants, enrôlés par les groupes armés, seront démobilisés par groupes ", a appris Anadolu d’un communiqué du chef de la MINUSS, David Shearer.

"Nous avons enregistré 700 enfants enrôlés par les groupes armés, dont 563 au sein des forces loyales au Mouvement populaire de libération du Soudan et 137 au sein des forces rebelles armées de l'ancien vice-président Riek Machar ", a-t-il précisé.

Shearer a ajouté que 87 des 311 enfants libérés, mercredi, étaient des filles soulignant qu’il s’agit de la première fois que les protagonistes au conflit dans le Soudan du Sud démobilisent des filles étant enrôlées.

"Il est vital que ces petites filles reçoivent le soutien psychologique et social dont elles ont besoin pour rejoindre leurs communautés, et pour qu’elles puissent surmonter le choc", a affirmé le responsable onusien.

Le communiqué a également indiqué que "la MINUSS a réussi à accomplir cette tâche après avoir collaboré avec le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), des chefs religieux locaux et les autorités locales qui avaient dirigé pendant les six mois derniers, les négociations pour la libération des enfants".

En juillet 2017, le Programme de démobilisation et de réintégration des enfants, relevant de la Commission de réintégration du Soudan du Sud avait déclaré que le nombre des enfants enrôlés pour combattre dans les rangs du gouvernement et de l’opposition armée, dépassait les 17 mille, depuis le déclenchement de la guerre en fin 2013.

Le Soudan du Sud, séparé du Soudan par référendum en 2011, souffre depuis 2013, d'une guerre civile entre les forces gouvernementales et les forces de l'opposition menées par l'ancien vice-président Riek Machar.

La guerre a fait environ 10 mille morts, et contraint des centaines de milliers de civils à l’exil. Un accord de paix conclu en août 2015 n’est pas parvenu à mettre fin ce conflit.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler