Myanmar : Des extrémistes bouddhistes démolissent des maisons de musulmans Rohingyas à Arakan

Myanmar : Des extrémistes bouddhistes démolissent des maisons de musulmans Rohingyas à Arakan

AA/ Arakan (Myanmar)

Des extrémistes bouddhistes ont démoli, mercredi, des maisons appartenant à des musulmans Rohingyas, dans la ville de Buthidaung dans le nord de l’Etat d'Arakan (ouest du Myanmar).

L’Agence de presse d’Arakan (ANA, Agence officielle de la Fédération des organisations Rohingyas, [NDLR]), a rapporté que des extrémistes bouddhistes ont fait irruption dans un village dans l’est de Buthidaung et ont entamé la démolition de maisons (sans en préciser le nombre) dont les propriétaires sont des musulmans.

"ANA" a rapporté, citant des habitants du village que les maisons qui ont été démolies par les bouddhistes, ont été sélectionnées puisqu’elles sont construites d’une manière plus étroite que d’autres étant bâties souvent à partir de bambou.

Les crimes qualifiés de campagne "d'épuration ethnique" et qui se poursuivent depuis des années contre les Rohingyas, ont, selon les Nations Unies, contraint quelque 826 mille personnes à se déplacer au Bangladesh, 656 mille d'entre eux ayant fui le pays depuis le 25 août dernier.

Selon l'organisation internationale "Médecins sans frontières" (MSF), pas moins de 9 000 personnes appartenant à la minorité Rohingya ont été tuées dans l'Etat d'Arakan, dans l'ouest du Myanmar, entre le 25 août et le 24 septembre derniers.

L'Organisation des Nations Unies a, pour sa part, documenté le recours de membres des forces de sécurité du Myanmar, aux viols collectifs à grande échelle, aux meurtres de nourrissons et de jeunes enfants, ainsi que leur implication dans des passages à tabac brutaux et des cas de disparitions.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler