OIAC: Nos enquêteurs entameront leurs travaux en dépit des frappes (Lead)

"L'OIAC travaille en étroite collaboration avec le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations unies pour évaluer la situation et assurer la sécurité de l'équipe", a précisé l'organisation

AA/ Abduljabbar Aburas

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a déclaré, samedi, que son équipe rendue en Syrie pour enquêter sur la récente attaque aux armes chimiques, entamera ses travaux en dépit des frappes militaires dirigées par Washington.

"L'équipe de la Mission d'établissement des faits de l’OIAC poursuivra son déploiement en République arabe syrienne pour établir les faits concernant les allégations d'utilisation d'armes chimiques à Douma", a appris Anadolu d’un communiqué de l’Organisation relayé par l’agence de presse américaine "Associated Press".

"L'OIAC travaille en étroite collaboration avec le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations unies pour évaluer la situation et assurer la sécurité de l'équipe", ajoute le communiqué.

L’Organisation a annoncé, vendredi, qu’une Commission d’enquête devrait entamer ses travaux, samedi, en Syrie au sujet de l’attaque chimique ayant ciblé la ville de Douma relevant de la Ghouta orientale de Damas.

Les enquêteurs de l’OIAC étaient arrivés en Syrie, depuis jeudi, selon le Représentant permanent de la Syrie auprès des Nations unies, Bashar Jaafari.

Washington, Paris et Londres ont mené, samedi à l’aube, une frappe militaire tripartite contre des positions syriennes en riposte à l’attaque chimique perpétrée, samedi dernier, contre la ville de Douma. Cette attaque avait fait, selon les Casques blancs, 78 morts et des centaines de blessés.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler