Rameau d’olivier : Un diplomate turc dément les allégations du PYD/PKK

L’ambassadeur de Turquie au Canada Selcuk Unal était l’invité d’une émission d’une station de télévision locale.

AA / Ottawa / Seyit Aydogan

L’ambassadeur de Turquie au Canada, Selcuk Unal, a démenti, lundi, les mensonges colportés et propagés par l’organisation terroriste du PYD/PKK concernant l’opération « Rameau d’olivier » dans la ville syrienne de Afrin (Nord-ouest).

Le diplomate turc s’exprimait au cours d’une émission dont il était l’invité à la chaîne de télévision canadienne « Global News », au cours de laquelle il a évoqué les derniers développements de l’opération qui cible les organisations terroristes.

A une question sur les images publiées par l’organisation terroriste et qui prétendent que les forces turques ciblent la population civile lors de l’opération, l’ambassadeur Unal a souligné qu’il « s’agit de fausses images sans aucun lien avec la réalité ».

Et le diplomate turc de poursuivre : « Ces activités de diversion s’inscrivent dans le cadre de la campagne de fake news propagées par l’organisation terroriste et qui ne reflète en aucun cas la réalité ».

Il a ajouté dans le même contexte : « ces allégations mensongères sont propagées via de fausses images, présentées comme étant la stricte vérité. Les images ne sont pas de Afrin, mais sont plutôt relatives à des événements qui ont eu lieu dans différentes parties du monde ».

Unal a tenu à affirmer, dans ce contexte, « qu’aucun civil n’a été tué depuis le début de l’opération et que les forces turques font montre de vigilance et de prudence extrême pour épargner les civils ».

L’ambassadeur a relevé, également, que le YPG est une organisation fondée par le PKK, organisation inscrite par les pays de l’OTAN, y compris les Etats-Unis d’Amérique et le Canada, sur la liste des organisations terroristes.

« L’organisation du PYD/YPG est l’organisation sœur du PKK, ce que nous avons dit et nous le disons à nos alliés et à nos amis jusqu’à ce jour. Et nous comptons maintenir notre demande d’arrêter l’aide qui lui est apportée », a-t-il poursuivi.

Les déclarations faites par le gouvernement canadien au sujet de l’opération ‘Rameau d’olivier’ confirment, a-t-il dit, que « l’opération en question fait partie intégrante de notre droit légitime de se défendre, un droit garanti par les résolutions des Nations Unies et du Conseil de sécurité y afférentes».

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler