RDC : Violents combats dans l'Est après l'incursion de présumés militaires rwandais

RDC : Violents combats dans l'Est après l'incursion de présumés militaires rwandais

AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

De violents combats ont éclaté mardi dans une localité du Rutshuru dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) après l'incursion de présumés soldats de l'armée rwandaise en territoire congolais, a appris, Anadolu, mercredi de sources locales concordantes.

"Nos troupes ont combattu des troupes étrangères sur le sol congolais à la frontière avec le Rwanda au pied du mont Nikeno dans le territoire de Rutshuru (Est)", a déclaré à Anadolu le porte-parole de l'armée au Nord-Kivu, le Major Njike Kaiko, sans préciser la nationalité des troupes étrangères citées.

Selon des sources sécuritaires locales qui ont préféré garder l'anonymat, ces troupes "relèvent sans doute de l'armée rwandaise"

"Nous les avons repoussé avec succès (...) ils sont rentrés chez eux", a précisé Njike Kaiko, sans donner plus de détails sur le bilan de ces accrochages.

La localité où se sont déroulés les combats, est située à une centaine de mètres de la frontière entre la RDC, le Rwanda et l'Ouganda.

"Les combats ont fait une dizaine de blessés et plusieurs morts dans les deux camps", a déclaré à Anadolu un officier de la brigade de l'ONU en RDC.

Des sources de la Conférence internationale pour la région des grands lacs ( CIRGL) ont confirmé ces accrochages à Anadolu et déclaré qu'elles enquêtaient sur "l'éventuelle incursion des forces rwandaises".

L'armée rwandaise avait plusieurs fois mené des incursions sur le sol congolais pour combattre les rebelles des forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) basés dans le Nord-Kivu depuis plus de deux décennies.

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler