Tunisie: le Parlement approuve un emprunt obligataire de 850 millions d'euros

Tunisie: le Parlement approuve un emprunt obligataire de 850 millions d'euros

AA / Tunisie / Yemna Selmi

Le Parlement tunisien a approuvé mercredi le projet de loi sur l'approbation d'un emprunt obligataire émis par la Banque Centrale de Tunisie (BCT) sur le marché financier international, d'une valeur de 850 millions d'euros.

Au cours d'une session plénière du Parlement, et parmi les 107 députés qui ont marqué leur présence (sur un total de 217), 74 députés ont voté pour le projet de loi, 13 se sont prononcés contre et 20 députés se sont abstenus.

Le 17 Février, 2017, la BCT a émis un emprunt obligataire sur le marché financier international pour la mobilisation d’une enveloppe de 850 millions d'euros auprès de plusieurs institutions financières étrangères, avec un taux d'intérêt estimé à 5,6 pour cent sur une maturité in fine de 7 ans. Le remboursement aura ainsi lieu en février 2024.

Présent à la session plénière, le ministre tunisien des Finances, Ridha Chalghoum, a fait savoir que " les réserves du pays en devises étaient insuffisantes et qu'elles ne pouvaient être soutenues que par l'emprunt".

Chalghoum a à cet effet souligné " le rétrécissement des réserves en devises de la BCT du notamment à la baisse des investissements et des exportations". " Le stock en devises de la BCT ne couvre que 84 jours d’importations", a-t-il précisé.

Mardi, la BCT a annoncé que les réserves en devises du pays ont chuté de 3,4 pour cent, par rapport aux chiffres de janvier dernier, pour atteindre 11,887 milliards de dinars (4,9 milliards de dollars), ce qui équivaut à 84 jours d'importations.

Le ministre des Finances a également tenu à rappeler que " l'Etat empruntait pour financer l'économie et le budget, et qu'une partie importante de ces prêts était destinée à rembourser les crédits et les investissements ".

Chalghoum a aussi évoqué le déficit commercial du pays qui s'est creusé de 23% en 2017 par rapport à 2016, pour s'établir, selon les chiffres de l'Institut tunisien de la statistique, à de 15 milliards de dinars (6 milliards de dollars).

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler