Tunisie : L'UGTT accuse le gouvernement de la détérioration de la situation économique

Un responsable de la centrale syndicale tunisienne déclare à Anadolu que le gouvernement porte la responsabilité des éventuelles perturbations s'il demeure inflexible.

AA/Sfax (Tunisie)/Bassam Ben Dhaou

L'Union générale tunisienne du travail (la plus importante centrale syndicale) a fait porter la responsabilité de la détérioration de la situation économique et sociale au gouvernement.

Samir Chafai, le secrétaire général adjoint à l'UGTT, a déclaré que les caisses sociales souffrent de déséquilibres financiers et que "la situation sociale est très difficile".

Il a déclaré à Anadolu, en marge d'une manifestation à Sfax, que le gouvernement porte la responsabilité des éventuelles perturbations s'il demeure inflexible.

En Tunisie, les caisses sociales souffrent d'un important déficit, remettant en cause leur capacité à assumer leurs charges.

Une semaine aupravant, le premier ministre, Youssef Chahed, a déclaré que "les caisses sociales ont besoin de solutions urgentes", notant que "l'État doit débourser 100 millions de dinars (41.3 millions de dollars) chaque mois pour couvrir le déficit de ces caisses".

L'UGTT a, depuis quelques jours, organisé, dans plusieurs villes, des rassemblements dénonçant la situation socio-économique difficile dans le pays.

Depuis le début de l'année courante, les prix de plusieurs denrées alimentaires ont considérablement augmenté suite à la mise en œuvre du programme de réforme convenu entre le FMI et le gouvernement de Youssef Chahed.

"Nous rejetons les mesures dictées par le FMI et qui touchent à la souveraineté de la décision nationale", a souligné Samir Chafai.

Vendredi dernier, le FMI a réclamé l'augmentation du prix du carburant afin de l'aligner avec le prix du pétrole sur le marché international et réduire le déficit budgétaire, tout en mettant en garde contre d'éventuelles augmentations de salaires.

Le taux d'inflation dans le pays est passé de 7.1% en février 2018 à 7.6% en mars 2018, selon l'Institut national de la statistique (gouvernemental).

YORUMLARI GÖR ( 0 )
Okuyucu Yorumları 0 yorum
Diğer Haberler